Les quatre temps du management

Épisode précédent : Comment rendre un résultat durable ?

Pour résumer notre vision du management :

Que produit le management ?

Pour nous, le management c’est : Vouloir et garantir durablement un résultat de qualité.

Que fait le management ?

Pour cela :

      • On produit un résultat par l’action et en permanence, on doit s’assurer qu’il y a suffisamment d’énergie pour passer à l’action = MOTIV-ACTION
      • On oriente l’action par la volonté d’atteindre un but = VISION
      • On garantit un résultat en facilitant l’action par l’organisation et l’industrialisation des compétences, des méthodes et des outils = STRUCTUR-ACTION
      • On pérennise la production du résultat par l’adaptation qui permet de transformer les éléments du système pour les adapter aux changements = TRANSFORM-ACTION

Les 3 + 1 temps du management

  • La Vision : Donner du sens aux actions quotidiennes, assurer la cohérence des actions dans l’équipe, concentrer les efforts sur les vraies priorités.
  • La Structur-Action : Décomposer dans le temps et dans l’espace (l’organisation) la Vision pour passer, par grandes étapes, des Missions et Objectifs globaux de l’entreprise aux Missions et Objectifs individuels.
  • La Motiv-Action : Passer à l’action pour produire les résultats, la satisfaction des parties prenantes, les indicateurs.
  • La Transform-Action : S’adapter pour satisfaire durablement les parties prenantes. C’est une activité continue.

Les 12 processus du management

  • La Vision peut s’écrire spontanément ou elle peut être construite en trois temps :

    • OBSERVER : C’est l’observation et l’analyse de l’environnement, source d’opportunités et de menaces (Analyse externe) et de l’entreprise, avec ses forces et ses faiblesses (Analyse interne).

    • ÉCOUTER : C’est l’identification des Parties Prenantes et de leurs besoins.

    • VOULOIR : C’est le choix du positionnement et des ambitions qui permet en synthèse de formuler la Vision.
  • La Structur-Action : L’Organisation Opérationnelle peut s’écrire spontanément ou elle peut être construite en trois temps :
    • PLANIFIER : C’est définir par période, les objectifs (qui nous rapprochent de la Vision), les Facteurs Clés de Succès ainsi que les codes comportementaux qui nous feront réussir et qui nous guideront dans l’Action.
    • ORGANISER : C’est répartir les Objectifs et les Moyens, préciser les Bonnes Pratiques du métier ainsi que les Règles du Jeu comportementales qui définissent notre Terrain de Jeu.
    • DÉPLOYER : C’est s’assurer que chacun, individuellement, a compris sa contribution et le lien qui le relie à l’accomplissement de la Vision.
  • La Motiv-Action : L’Action peut se dérouler spontanément ou elle peut être structurée en trois temps :
    • FAIRE/MOTIVER : Côté collaborateurs, c’est réaliser les tâches en appliquant les Bonnes Pratiques et les bons comportements. Côté Management, c’est gérer le niveau d’énergie et donc de Motivation de chacun.
    • PILOTER : C’est mesurer et afficher les résultats puis analyser ces mesures pour en déduire d’éventuelles actions d’ajustements.
    • AJUSTER : C’est mener les actions (par exemple de formation) pour mettre à niveau les éléments de l’Organisation Opérationnelle qui ne seraient pas au niveau attendu.
  • La Transform-Action : La Transformation peut se dérouler spontanément ou elle peut être structurée en trois temps :
    • AMÉLIORER : C’est une démarche de progrès par “petits pas” basée sur la mesure et l’amélioration continue de l’existant (KAIZEN). C’est aussi une remise en cause de la réelle valeur ajoutée de tous les composants du système afin de simplifier et faire mieux avec moins. Elle permet d’appliquer rapidement ce qui est applicable et d’associer les utilisateurs à l’action.
    • DEVELOPPER : C’est une démarche d’approfondissement des compétences et des comportements (développement personnel). Elle vise à enrichir le capital le plus précieux de l’organisation : Le capital humain.
    • INNOVER : C’est une démarche de progrès à “grands sauts” basée sur une percée technologique ou un changement de paradigme. Sa mise en œuvre est complexe lorsqu’il y a un existant et elle comporte des risques importants mais également des gains potentiels majeurs.

Ce qui nous donne, au final, 12 processus de management opérationnel.